Villages

Linhares da Beira - Piódão
Étape de la grande route

Linhares da Beira, Piódão

79.21 km

Linhares da Beira

23:10

Point de route:Vale do Rossim, Sabugueiro, Sra. do Desterro, Lapa dos Dinheiros, Valezim, Vide

<<AVISO>>
Esta etapa foi afetada pelo incêndio que ocorreu no passado dia 15 de Outubro na Serra da Estrela, onde grande parte da sinalética ficou bastante danificada. Apelamos que recorra ao ficheiro .gpx aqui disponibilizado. Estamos a trabalhar para restabelecer a sinalização afetada.

C’est l’un des parcours les plus difficiles du GR22. Il débute au même endroit que l’un des PR puis il monte en direction du plateau de Videmonte et de Casais de Folgosinho. En arrivant sur le plateau, il parcourt les crêtes sur le versant Nord en passant par Portela de Folgosinho, par le poste de vigie de Santinha et par une maison forestière abandonnée, avant d’arriver à la route goudronnée près de Vale do Rossim. Ici, il arrive à la variante du GR22, qui relie le village historique de Belmonte, et commence à descendre le long de la rivière Ferverença jusqu’à Sabugueiro, d’où il continue à descendre en longeant maintenant le fleuve Alva. En longeant les canaux d’irrigation, une fois passée la chapelle de Notre-Dame de l’Exode, continuez sur des chemins vicinaux jusqu’à Valezim, d’où vous commencez à monter en direction de Portela do Arão. Ici, descendez en direction de Vide, et vous allez vous retrouver sur une des montées les plus difficiles du GR – la pente de Colcurinho. Avant le sommet, le parcours est toujours aussi pentu et ce, jusqu’à la descente sur la route goudronnée en direction de Piódão.

Flore et faune

Sur le plateau montagneux surplombant ce village historique, nous trouvons quelques-uns des champs agricoles les plus anciens de la Serra da Estrela. Ici, lorsque nous nous approchons de Modeguinho, nous trouvons quelques bosquets d’arbres caducs d’altitude qui vont nous accompagner sur tout le versant de Linhares. À partir de 1300 m d’altitude – là où il n’y a déjà plus d’arbres – sur le chemin de Malhão et de Santinha, le couvert végétal est surtout composé de bruyères et de genévriers. Il convient de souligner la présence, à côté de la vallée du Rossim, de la cigogne noire, un oiseau rare. Du côté Nord de la montagne, les rives du fleuve Mondego sont couvertes d’une dense végétation où les aulnes prédominent, avec quelques saules et quelques frênes. Ici, nous franchissons le fleuve et nous pouvons observer des espèces telles que le troglodyte, le rouge-gorge, la mésange bleue, la bergeronnette grise et le rossignol.