Villages

Trancoso - Linhares da Beira
Étape de la grande route

Linhares da Beira, Trancoso

42.92 km

Trancoso

10:15

Point de route:Miguel Choco, Venda do Cepo, Aldeia Nova, Muxagata, Vila Soeiro do Chão, Mesquitela, Carrapichana

<<AVISO>>
Esta etapa foi afetada pelos incêndios que ocorreram no passado dia 15 de Outubro em Trancoso e na Serra da Estrela, onde grande parte da sinalética ficou bastante danificada. Apelamos que recorra ao ficheiro .gpx aqui disponibilizado. Estamos a trabalhar para restabelecer a sinalização afetada.

Ce parcours quitte Trancoso par le côté Sud, suit une route de terre battue et descend vers le village de Miguel Choco ; ici, juste après avoir dépassé Venda do Cepo, il rejoint la vallée de la rivière Muxagata. Le long de cette vallée, le parcours passe à Aldeia Nova, en suivant la rivière jusqu’à sa confluence avec le Mondego. Ici, il traverse la ligne de chemin de fer et l’autoroute par le passage inférieur, longe le Mondego vers l’aval et traverse un lac de barrage (le passage peut être impraticable en période de crue, voir l’itinéraire alternatif) puis remonte la pente jusqu’à la route EN16. Le parcours continue vers le Sud après avoir traversé la route nationale, passe au large de Vila Soeiro et traverse les villages de Mesquitela, Carrapichana et Figueiró da Serra, en direction de Linhares da Beira, où il arrive au même endroit que le PR par la chaussée romaine.

Flore et faune

Les plateaux à côté de Trancoso se caractérisent par le fait qu’ils sont entourés de collines, qui sont soit des formations rocheuses soit couvertes de pinèdes, où nous pouvons trouver l’un des types d’agriculture les plus curieux de cette région : les champs sont clôturés par des haies boisées, composées en majorité de chênes tauzins. La vallée de Muxagata est entièrement cultivée et est bordée d’aulnes. Les sons des corneilles noires et des pics verts nous parviennent des pinèdes et des genêts. Les chemins et les marais sont bordés de haies vives composées d’aubépines ou de daphnés. À côté de la rivière, nous pouvons observer des espèces comme le rouge gorge, le chardonneret, le tarier et le merle noir. De l’autre côté, plus en haut dans la vallée, nous nous rapprochons du milieu montagnard où nous pourrons trouver le busard cendré et la pie-grièche méridionale.