Villages

Château

Castelo Rodrigo

Castelo Rodrigo

Il n’existe pas d’archive faisant référence au château avant la charte de 1209 d’Alphonse IX de Léon ; il est probable qu’il existait cependant au 9e siècle, à l’époque de Dame Flâmula Rodrigues, bâti sur un hypothétique fort lusitanien, fondé au néolithique. L’enceinte fortifiée médiévale conserve des pans de muraille du 13e siècle et des siècles suivants, bien qu’on ne trouve trace de la fortification dans les archives qu’en 1055, lors de la conquête contre les Maures par Ferdinand de Léon ; il subsiste également deux portes en arc brisé, appelées porte du soleil et porte de la trahison, ainsi qu’une autre avec un arc en berceau sur la place de S. João. Des changements ont été apportés à la forteresse par ordre du roi Denis, tels que ceux réalisés sur la porte d’entrée du château, dont l’ajout d’un balcon à mâchicoulis et de la tour carrée portant son blason. Plus tard, le livre de Duarte D’Armas montre l’état de ruines de la forteresse qui fit que Manuel 1er ordonnât que les murailles soient réparées et octroyât une nouvelle charte à Santarem, le 25 juillet 1508 ; les entrées existantes dans la Rua da Cadeia, notamment la porte d’Alverca, sont postérieures à cette rénovation. Sur le côté nord-ouest, à l’intérieur des murailles, il existe une sorte de siège creusé dans la roche, que la population appelle la « chaise du roi ». Il a été classé monument historique par décret du 4 juillet 1922. Il a été partiellement restauré dans les années 1940 et a fait récemment l’objet d’un programme général de restauration par les pouvoirs publics, avec l’aide des Villages historiques du Portugal.