Villages

Château

Belmonte

Belmonte

Le roi Alphonse III donna l’autorisation (Guimarães, 3/4/1266) à l’évêque Egas Fafes de construire une tour et un château à Belmonte où il possédait déjà une forteresse. Le roi Alphonse V fit don du château à Fernão Cabral le 20/9/1446, pour qu’il y construise sa résidence. Sur la muraille ouest, on peut toujours voir des fenêtres panoramiques et une fenêtre de style manuélin, ce qui confirme que le château a été modifié pour servir de résidence, ses fonctions militaires devenant secondaires. À la fin du 17e siècle, un violent incendie a détruit l’aile ouest du château, ce qui entraîna son abandon et le départ de la famille pour une nouvelle résidence, que l’on suppose être la maison des comtes, aujourd’hui musée des Découvertes. Des signes indiquent que, durant le 17e siècle, le château de Belmonte a repris sa fonction militaire primitive, car des remparts, auxquels se réfère le père Luis Cardoso, en 1751, sont alors construits. La construction de ces remparts est certainement due aux guerres de Restauration, à l’instar de ce qui s’est passé pour la maison de la tour, à Caria, où il existe encore aujourd’hui des remparts du 17e siècle. Le château, d’une surface d’environ 2 265 m2, a un tracé ovale irrégulier (avec deux portes), un donjon adossé à l’extérieur de l’angle sud-ouest, un bâtiment annexe adossé à l’extérieur à côté de la porte d’entrée principale (au sud), datant des 18e et 19e siècles. Comme nous l’avons déjà dit, à l’intérieur et sur la muraille ouest, on peut voir des vestiges de sa transformation en manoir par la famille Cabral. On peut également y voir un puits. Le bâtiment a été classé monument historique par décret du 15 octobre 1927. En 1992, il a été confié à l’IPPAR qui y fit construire un amphithéâtre destiné à la présentation de spectacles. Entre 1992 et 1994, des travaux de recherche archéologiques ont été réalisés à l’intérieur du château et ont prouvé qu’il y a eu une présence romaine, puis entre 1994 et 1995, à l’intérieur du donjon. Le monument est actuellement ouvert au public et les matériaux archéologiques trouvés lors des excavations sont présentés dans le donjon.