Villages

Pilori

Linhares da Beira

Linhares da Beira

Pilori du 16e siècle avec des ornements manuélins comme la sphère armillaire et une croix. Sa haute colonne est le symbole de la personnalité juridique de la municipalité. On y appliquait parfois des châtiments en public, pour servir d’exemple de la justice municipale. Ce pilori est lié à l’octroi de la charte manuéline de 1510. À cet endroit, certains châtiments pouvaient être appliqués, mais jamais la peine de mort. Il est intéressant de remarquer qu’il existe toujours des vestiges de ce qui pourrait être un anneau en fer où l’on attachait les contrevenants. Sa présence servait à rappeler que la municipalité avait le droit d’exercer sa propre justice, en punissant les contrevenants si nécessaire, pour maintenir l’ordre et la paix internes. Le pilori de Linhares a un socle octogonal à trois marches ; la première est deux fois plus haute que les deux autres. La colonne octogonale a un support rectangulaire, décoré de sphères. Le chapiteau, en forme de cône inversé, porte des décorations de feuillages de style manuélin, et est couronné d’une sphère armillaire et d’une croix.